Premier volet de la série, le Pack « Coaching » se focalise sur un certain nombre d'outils à la disposition du coach pour évaluer la situation dans laquelle se trouve le coaché, identifier ses problèmes et sa capacité de changement et déterminer les limites de son intervention.

Le Pack est disponible sur:

 www.videosvincentlenhardt.com

 sous la forme:

-d'un DVD regroupant les 5 Vidéos

-ou en visionnage illimité des 5 vidéos.

Le "Kit d'Urgence "(RPBDC)

Lorsque le coach s'assied en face du coaché, le risque est grand de se voir pris dans le tourbillon créé par la situation évoquée, le ou plutôt les problèmes, le besoin d'une solution, l'environnement du coaché, sa personnalité et bien d'autres paramètres.

Le « Kit d'Urgence » que nous appelons RPBDC, (Réel-Problème-Besoin-Demande-Contrat) permet de ne pas tomber dans ce piège et de contextuer le problème, de le repositionner en organisant le questionnement selon une approche en 5 étapes préalables, puis en veille permanente.

Grâce à cette « grille »,  le coach va pouvoir prendre sa posture « professionnelle », en gérant la relation avec son client en fonction de ces cinq paramètres.

Le Concept de Zone

Quand un coaché se présente avec « un » problème, il en a en général beaucoup plus. Dix ?, cinquante ?, peut-être même plus.  Sans aller jusqu’à tenter de traiter tous les problèmes, il est important d’organiser et de traiter les principaux autour de 8 zones principales qui vont englober le coach, le coaché, son environnement, le problème avancé, et tous les interfaces.

Mais avant de se précipiter dans l’action, le coach doit passer en revue, tel un pilote,  sa « check-list » de six points essentiels pour mettre en place une relation d’aide performante et pertinente.

Au passage, il devra aussi être en vigilance permanente pour positionner le « curseur » entre le poisson et la canne à pêche…

Coaching et Thérapie

Face au coaché,  une des questions clefs du coach est de savoir jusqu’a quel niveau de profondeur (et nous dénombrons au moins sept) cette personne est prête à changer.

Après avoir créé « l’Alliance » indispensable, et mobilisé le « prince » qui est chez le coach et le coaché, il sera possible de progresser dans les premiers niveaux de changement, sans franchir, ce qui serait hors de propos pour le coach, des niveaux relevant de la psycho thérapie.

Le coach pourra aider le coaché à générer cette dynamique du prince qui traverse tout et permet de créer dans l’entreprise, les conditions  auxquelles les personnes accèdent au sens.

Le Processus Paralléle

Dans toute relation d’accompagnement, il survient des perturbations, parmi lesquelles se trouve ce qu’on appelle  le « processus parallèle » (la reproduction dans la relation d‘accompagnement de ce  « quelque chose qui ne va pas » dans la relation de la personne accompagnée avec son écosystème.

En permanence, l’accompagnateur se doit d’identifier et d’adopter la posture adéquate, pour contrôler et traiter , faute de quoi tout son travail risque de ne servir à rien.